L’origine de la société Filatures et Tissages de Saulxures remonte à 1825 A cette date, Jean-Thiébault Gehin (1796-1843) fait construire  une filature mécanique à moteur hydraulique à la Poirie (commune de Saulxures). Cette usine  alimente bientôt les deux tissages qui sont édifiés suivant ses plans dans la même localité, en 1828 et 1835.   Quand il disparaît prématurément au début de 1843, Elisa Mathieu sa veuve, prend en mains l’administration de ses manufactures qui sont agrandies au fûr et à mesure de leur essor industriel . La société prend  pour raison sociale Veuve J. Th. Géhin. En 1845,  Elle possède  20.000 broches et 350 métiers mécaniques. Quinze ans plus tard, cette entreprise  est une des plus importantes de la région vosgienne, avec 28 692 broches, 501 métiers et 810 ouvriers

 

.